John A. Macdonald n’est pas un modèle.
Bien au contraire!

Après le jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et la guerre de 1812, le gouvernement fédéral veut exploiter à fond le prétexte des 150 ans de la Confédération, qui seront soulignés en 2017, pour nous inonder de propagande à la gloire du premier titulaire du poste de Premier ministre du Canada.

Il faut avoir un culot du diable pour inviter les francophones, les autochtones, les Métis et autres minorités du Canada à célébrer cet homme qui les a méprisés et opprimés.

Cliquer sur les images pour tous les détails...

John A Macdonald  icone francophone

Macdonald a tout fait pour assimiler les Canadiens français

John A Macdonald icone autochtones

Macdonald a délibérément contraint les Autochtones à la famine, les menant à la mort par milliers

John A Macdonald  icone metis

Macdonald a écrasé les Métis dans le sang et a infléchi la justice pour faire pendre le chef Louis Riel

John A Macdonald icone asiatiques

Macdonald méprisait les Chinois et les Mongols à tel point qu’en 1885, il leur retira le droit de vote

John A Macdonald icone noirs

Macdonald avait de la répugnance pour les Noirs et travailla pour les Confédérés esclavagistes américains

John A Macdonald  icone corruption

Macdonald est au centre de la plus gigantesque affaire de corruption de l’histoire du Canada

John A Macdonald icone democratie

Macdonald était opposé à la démocratie, qu’il considérait comme « la tyrannie des masses »

John A Macdonald  icone alcool

Macdonald était encore plus gravement alcoolique que l’ex-maire Rob Ford